Archives de avril, 2015

voilée ou non voilée

Un vaste soutien à la lutte contre l’expulsion de Solidaires étudiant-e-s Paris 1 de ses locaux syndicaux ! La mobilisation se poursuit !

Ce mercredi 1er avril 2015, nous avons appris par un courrier recommandé que le président de l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, Philippe Boutry, avait décidé de résilier notre convention d’occupation temporaire et ainsi d’expulser Solidaires étudiant-e-s de ses locaux syndicaux, et ce sous 48 heures ! Face à cet avis d’expulsion, un vaste courant de soutien s’est rapidement développé et continue à grandir !

Les principales organisations syndicales de l’Université nous ont apporté leur chaleureux soutien : UNEF Paris 1, Sud Education Paris 1, CGT Ferc-Sup Paris 1, SNPTES Paris 1, SNASUB-FSU Paris 1. L’Union locale CGT Paris 13ème et la fédération Solidaires étudiant-e-s ont fait de même.

Nous nous sommes également tourné-e-s vers l’extérieur grâce à une pétition. En moins de 24 heures, nous avons obtenu plus de 350 signatures de soutien ! Que ce soit des étudiant-e-s, des personnels et des professeurs rencontré-e-s devant l’Université, les quatre élu-e-s étudiant-e-s au Conseil d’Administration de l’EHESS, des militant-e-s syndicaux-ales ou des collectifs comme le Collectif contre les bas salaires de Paris 8, tou-te-s sont d’accord pour dénoncer cette atteinte gravissime aux libertés syndicales élémentaires et le contexte de répression anti-syndicale accrue qui règne à Paris 1L’ampleur de ce soutien nous montre que cette expulsion n’est que la poursuite et l’approfondissement des attaques plus généralisées contre les droits syndicaux qui nous touchent tou-te-s, du monde du travail au monde étudiant : pour les combattre, il nous faut l’unité la plus large possible !

Malgré notre demande de rendez-vous urgent avec la présidence, celle-ci n’a toujours apporté aucune réponse, ni formulé aucune solution.

Nous exigeons un rendez-vous d’urgence avec la présidence de l’Université et l’arrêt immédiat de la procédure d’expulsion qui nous vise !

Avec le soutien de la communauté universitaire et du mouvement social, la mobilisation se poursuit !

Nous ne laisserons pas nos droits être entravés à Paris 1 !

Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/tout-le-monde-non-%C3%A0-l-expulsion-de-solidaires-%C3%A9tudiant-e-s-paris-1-de-son-local-syndical.

Soutien à Gaëtan !

Publié: 8 avril 2015 dans Divers

gaetan

Prison ferme pour un syndicaliste

Publié: 5 avril 2015 dans Divers

Communiqué :

         Mercredi 1er avril a été rendu le verdict du jugement en appel de notre camarade Gaëtan, militant Solidaires Étudiant-e-s à Toulouse. Arrêté en novembre dernier dans un contexte de forte répression suite à l’assassinat de Rémi Fraisse pour avoir participé à une « manifestation interdite », Gaëtan avait été condamné à deux mois de prison avec sursis et une amende de 1 100 euros en  décembre. Suite à la procédure d’appel, Gaëtan se voit infliger une peine encore plus scandaleuse, qui s’explique notamment par le maintien d’un chef d’accusation de violences volontaires contre un agent de police. Gaëtan se voit ainsi condamné à deux mois de prison fermes, plus quatre mois de sursis et l’amende de 1 100 euros pour une affaire montée de toute pièce. D’autres manifestants ont eu, eux aussi, la confirmation des peines de prison ferme qui avaient été prononcées en décembre.

         Solidaires Étudiant-e-s condamne fermement cette parodie de justice qui entend criminaliser quiconque exprime ou manifeste son désaccord face aux attaques que l’on subit. Nous refusons de jouer le jeu de ce gouvernement répressif qui voudrait mettre fin à tout mouvement social. Ce même gouvernement qui se vantait il y a encore quelques semaines de défendre la liberté d’expression, mais qui n’hésite pas à fouler aux pieds nos libertés fondamentales à la moindre occasion. Nous appelons l’ensemble des organisations syndicales, politiques et associatives à faire de même et à s’unir pour défendre nos droits démocratiques !