Précarité étudiante : Pas de petit profit pour l’UNI

Ces derniers temps une association d’étudiant-e-s réacs refait surface sur les campus caennais : l’Union Nationale Interuniversitaire (UNI)

Comme nous l’écrivions dans notre tract d’actualité sur l’extrême droite caennaise, l’UNI est la face policée de la droite universitaire, sur les bases « travail famille partie », proche de la manif pour tous et ses rejetons, contre toutes mobilisations dans les universités comme ailleurs, et applaudissant dès qu’il faut la libéralisation de l’université et les réductions de liberté.

L’UNI, un méprit sans limite

Pourtant récemment on a vu l’UNI Caen organiser des distribution alimentaire sur l’université : l’UNI un tournant social ? Sûrement pas.

Des publications même partagées par l’université

Le modes d’opération de l’UNI lors de ses distributions gratuite est donc de collecter auprès des clients des centres commerciaux, notamment Cora des ressources alimentaires et autres afin de constituer des paniers repas, qui seront distribués aux étudiant-e-s.

Un autre dispositif mis en place actuellement est un partenariat avec Cora afin de reserver un panier repas pour 3 à 5€, les étudiant-e-s intéressées doivent nécessairement réserver leur panier… sur le site de l’UNI : la belle affaire pour se faire bien voir.

Article d’Actu sur les paniers repas

Plus que ça, l’UNI va même jusqu’à se plaindre et exiger que le Crous partage leurs initiatives :

À droite, le culot ne s’arrête jamais

À l’approche des élections Crous et pendant les élections au conseil d’UFR de Droit AES,  il semblerait donc que l’UNI ait décidé de se faire bien voir par les étudiant-e-s caennais-e-s : ne tombons pas dans ce piège.

De plus, l’UNI siégeant dans les Crous et les conseils universitaires ravalera d’aussi vite sa prétendue solidarité et ne fera rien d’autre que de voter la précarisation de l’université publique et des étudiant-e-s.

En effet on peut voir sur le site national de l’UNI des articles applaudissant la hausse hallucinant des frais d’inscription du mal nommé plan « Bienvenu en France », voyant les étudiant-e-s étranger-e-s payer non plus 170 mais 1770€ pour leur inscription en licence.

On peut aussi voir la justification de leurs « actions » en cours, en ce que l’UNI défend « les initiatives personnelles » plutôt que les plans de solidarité structurels : la charité chrétienne pourquoi pas, mais surtout pas le socialisme !

cf. le site de l’UNI : De belles valeurs pour la jeunesse…

Le message de l’UNI est clair : « on diminue tes bourses mais on te donnera la bécquée »

Des alternatives d’entraide, réellement solidaires existent !

Nous même à SL Caen organisons des distributions avec le réseau Caen Entraide Populaire, les 13 et 24 mars près de la cité U d’Hérouville, le 14 avril au campus 1. Un Free Shop a aussi ouvert aux Anciens Beaux-Arts rue de Geôle à Caen où chacun-e peut donner ce qu’il veut et prendre ce qu’il a besoin les lundis et vendredi. Caen Entraide Populaire fait aussi des distributions solidaires tous les mercredis aux Anciens Beaux-Arts à 16h.

Nos camarades de la FSE ont aussi organisé des distributions, à la cité U Lebisey par exemple. Dans une autre mesure, le secours populaire organise une distribution au Campus 2 tous les vendredi entre 15h30 et 17h30, malheureusement la carte étudiante y est demandée.

Nous avons aussi publié en début d’année un guide pour aider les étudiant-e-s précaires à trouver de quoi subvenir à leur besoins, que vous pouvez trouver sur notre site : https://slcaensolidaires.files.wordpress.com/2020/09/modif-sl-caen.pdf

Mais surtout toutes ces distributions n’ont aucun sens sans un engagement réel contre la précarité, étudiante comme générale dans la société, ce que nous revendiquons au quotidien dans notre fédération, dans nos syndicats et dans nos luttes.

À l’université comme ailleurs, droite et extrême droite : on en veut pas !

Distribution alimentaire au campus 1 le 14 avril à 16h

Nous organisons mercredi 14 avril une distribution alimentaire au campus 1 avec Caen Entraide Populaire et des étudiant-e-s mobilisé-e-s. Elle aura lieu sous la galerie vitrée de 16h à 17h30. N’hésitez pas à venir avec vos sacs. Du thé et du café seront servis sur place, l’occasion de venir discuter et nous parler des problèmes que vous pouvez rencontrer avec le CROUS et/ou l’université.

Programme de la semaine des féminismes #3

Cette année on se retrouve exceptionnellement en visioconférence pour la semaine des féminismes. Pour vous inscrire, il suffit d’envoyer un mail à atelierdugenre.unicaen@gmail.com avec en objet la date de l’évènement auquel vous voulez participer.

Rendez vous pour la première conférence le lundi 8 mars!

Retrouvez le programme en pdf :