Publié: 11 septembre 2015 dans matériel

présentation site internet rentrée 2017-page001

Publicités

Communiqué de presse 6 décembre

Image  —  Publié: 7 décembre 2017 dans communiqués, Divers

Projection-débat de LA SOCIALE !

Publié: 24 novembre 2017 dans matériel, Social

Salut à tout-te-s, JEUDI 30 NOVEMBRE dans l’amphi Tocqueville (Campus 1) à 20h00, il y aura une projection-débat sur LA SOCIALE de Gilles Perret, l’entrée sera gratuite !

affiche film la sociale

affiche 16 novembre

tract manif 16 novembre

unnamed

unnamed.png3

unnamed.png4

unnamed.png2

Refusons le mode de paiement Izly!

Publié: 7 novembre 2017 dans CROUS, Social

IZLY-Caen

Issu d’un partenariat entre le CNOUS et le BPCE (groupe Banque Populaire, Caisse d’Epargne), ce « service » met en place un nouveau mode de paiement mais surtout voit la fin progressive du paiement en espèce.

Cependant cette pratique est totalement illégale comme nous l’indique (entre
autre) l’article L121-11 du code de la consommation : « Est interdit […] de subordonner la
prestation d’un service à celle d’un autre service ou à l’achat d’un produit dès lors que cette subordination constitue une pratique commerciale déloyale. »

Pour les CROUS refusant le paiement en espèces l’article R642-3 du code pénal est très
clair : « Le fait de refuser de recevoir des pièces de monnaie ou des billets de banque ayant cours légal en France selon la valeur pour laquelle ils ont cours est punis de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. »

Refusons un système qui contraint les étudiant-e-s à payer deux fois plus cher si  ils et elles refusent ce « service » !

Dans un contexte où 46% des étudiant-e-s sont obligé-e-s de se salarier pour financer leurs études, il est inadmissible d’aggraver la situation de précarité au profil d’un groupement financier !

 

croc affiche concert

 

Concerts avec :
La Dernière Mesure (Rap, Rouen) ;
Yo (CROC’mot, Caen) ;
Stika (Rap, ZAD de Notre Dame des Landes, avec certains membres
de ZSR).

Cantine vegane prix libre
Brochures et guides antirépression
Zone de gratuité vêtements « utiles » de manif et autres surprises !

______________________

 

Cette soirée est organisée en soutien à des personnes inculpées pour
raisons politiques, notamment après le mouvement contre la loi Travail
de l’année dernière. Voici le contexte :

Dans ce climat de frénésie sécuritaire qui semble sans fin, tandis que
l’état d’urgence passe dans le droit commun et alors que l’Etat français
xénophobe continue d’expulser les migrant-e-s des squats et du
territoire, et établit une mise en concurrence des précarité, leur
justice s’attaque encore une fois aux personnes solidaires des luttes
sociales. Petit rappel des événements.

Jeudi 19 mai 2016, lors du mouvement contre la « loi travail » et son
monde, la manifestation arrivant à l’université se poursuit et le
cortège remonte le campus, en direction du boulevard périphérique que
200 personnes parviennent à occuper temporairement jusqu’aux charges et
gazages en règle de la Brigade d’Intervention de la police nationale et
de la Brigade Anti-Criminalité. Voilà pour le contexte… En parallèle de
cette manifestation, un membre de l’Assemblée Générale de Lutte Contre
Toutes les Expulsions, qui n’était même pas présent sur les lieux, s’est
fait interpeller en marge de l’Assemblée Générale Interluttes qui s’en
est suivie. Après plus de 24h de garde-à-vue, cette personne a été
convoquée en audience correctionnelle le jeudi 7 juillet 2016 et
condamnée à une peine de trois mois de prison ferme pour organisation
d’une « manifestation non autorisée » sur le seul témoignage d’un agent
des Renseignements Territoriaux (ex-RG)…

Acharnement judiciaire et policier ? Bien sur que non… A tel point que
cette même personne se fait interpeller le jeudi 9 février 2017 suite à
l’expulsion du squat Drouet sur la Presqu’île et placée en garde-à-vue.
Il est par la suite convoqué en procès pour « violences et outrages sur
une personne chargée de mission du service public » sur la directrice du
Centre d’Accueil et d’Orientation (C.A.O.). Il est alors condamné à une
nouvelle peine de trois mois de prison ferme et une amende de 3 000€…
alors même que leur vidéo-surveillance et des témoignages démontrent le
contraire…

Cette personne passe en procès en appel pour ces deux affaires le lundi
13 novembre prochain. En soutien, le CROC (collectif antirépression
caennais) organise un rassemblement de soutien dès 13H30, devant la Cour
d’appel de Caen (place Gambetta), et appelle le maximum de personnes à
venir en solidarité et pour montrer à leur police et leur justice que
nous ne lâcherons rien, ni personne. De même, un concert de soutien aux
inculpé-e-s est organisé le samedi 4 novembre, dès 19h, à la Pétroleuse

communiqué de presse 25 octobre-page001

Image  —  Publié: 25 octobre 2017 dans communiqués

tract 19 octobre

Image  —  Publié: 17 octobre 2017 dans Divers

Sans titre

Image  —  Publié: 9 octobre 2017 dans Divers

Sans titre

Image  —  Publié: 4 octobre 2017 dans Assemblée Générale contre toutes les expulsions